exprimer pas deviner- parution santé plus magazine

deviner c'est bien

DEVINER, c’est bien. EXPRIMER, c’est clairement mieux !

 

Les phrases du type « Regarde tout l’effort que je fais et il/elle ne le voit même pas » ou encore « Mais c’est évident que je ressens ça, tout le monde ressentirais la même chose à ma place » induisent que j’attends de l’autre qu’il DEVINE ce que je veux, ce que je ressens, ce que je désire…

 

Que la problématique me semble évidente quand je dis «mais c’est évident ! » ou que je vois la chose clairement quand je prononce « c’est pourtant clair ! » ou encore que la situation m’apparaisse comme étant logique quand je pense « c’est la logique même ! », cela reste MON évidence, MA clarté et MA logique.
Je vais partir du postulat que l’autre a toutes les informations que j’ai, a vécu les mêmes choses que moi, a les mêmes contraintes que moi et surtout qu’il veut en faire la même chose que moi. En bref, je pars du postulat que l’autre est dans ma tête !

Chaque personne est dotée d’un transformateur mental composé de son paradigme (son passé), de son contexte et de son intention. Ce transformateur lui permet de réagir de façon UNIQUE face à la complexité de la vie.

 

Finalement, j’attends de l’autre qu’il réfléchisse comme moi et que, donc, qu’il anticipe mes besoins.

 

Le meilleur moyen d’être déçu, c’est d’attendre de l’autre quelque chose qu’on ne lui a pas demandé.

 

Je vais me mettre dans la peau d’un persécuteur (bras croisés, pied qui frappe le sol et sourcils froncés) en disant à l’autre « Mais tu n’as pas vu (deviné) dans quel état je suis!!! ».

Il arrive même des fois où je vais laisser pourrir la situation pour pouvoir mieux persécuter.

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans la grande majorité des cas, l’autre voudrait bien répondre à votre besoin en toute bienveillance mais il ne le devine juste pas !

En supposant même qu’il y ai de la malveillance de la part de l’autre. En clarifiant mes besoins, en les exprimant assertivement ; je dénonce tous les jeux  psychologiques que l’autre voudrait amorcer et rétablit, ainsi, une relation saine.

 

Le minimum à faire de mon côté, est d’exprimer mes besoins afin que la communication puisse s’établir.

 

Malheureusement, on met des fois longtemps avant de prendre conscience qu’il ne nous avait juste pas compris, juste pas deviné. Et ce temps gâché qui aurait pu servir à fructifier la relation se transforme en temps qui sert à nourrir sa rancœur et à se jeter des mots bien inutiles à la figure.
N’hésitez pas à exprimer vos besoins même ceux qui dérangent, éventuellement (je dis éventuellement car, souvent, nous nous rendons compte que nous croyions que cela allait déranger alors que ça n’est pas le cas).

Je dirais surtout ceux qui dérangent l’autre car paradoxalement, cela va le RASSURER de savoir ce que vous voulez et va l’amener à négocier.
Arrêtez de jouer aux devinettes et exprimez-vous sincèrement et sur le champ.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *