Regarder droit devant

retroviseur

« Je veux juste que les choses redeviennent comme avant »
Ce type de phrase est pensée suite, en général, à un conflit ou à une situation inconfortable pour moi.
Cela induit aussi que mon deuil de la situation d’avant n’est pas terminé et que je suis dans la zone appelée « marchandage » (je négocie avec moi-même/les autres).
Je suis accroché(e) au passé et ne fais que regarder mon rétroviseur.
Regarder dans mon rétroviseur est utile car cela me permet de comprendre ce qui s’est passé et représente une source importante d’information.
Mais à force de voir son rétroviseur et pas devant soi, on risque de rentrer dans le mur!
Maintenant et une fois le « décodage » de ce qui s’est passé est fait, nous avons besoin d’accepter la situation puis de déterminer ce que je vais faire dans l’ici et maintenant et enfin me projeter dans l’avenir avec les données de maintenant et pas ceux d’hier.
Je vais recontractualiser avec les nouvelles données.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *